TET007-RNCP | 2
Les bases de l'Internet

Internet signifie International Network (un réseau international), un réseau sur quel des ordinateurs peuvent échanger des informations entre eux.
Mais nous utilisons internet à travers le web : sous-partie d’internet, il s’agit de vaste ensemble de données auxquelles vous pouvez accéder depuis votre navigateur.
FR | EN

L’internet, le web

https://www.youtube.com/watch?v=scWj1BMRHUA

Internet signifie International Network (un réseau international), un réseau sur quel des ordinateurs peuvent échanger des informations entre eux. C’est un réseau global sur lequel il est possible de faire des visioconférences, télécharger de la musique et des films, etc.

Mais nous utilisons internet à travers le web : ça correspond à une sous-partie d’internet, il s’agit de vaste ensemble de données auxquelles vous pouvez accéder depuis votre navigateur.

Vous accédez à ces données grâce à un processus impliquant deux acteurs principaux : le serveur et le client (vous).

Le navigateur

Évolution de l’usage des navigateurs web - Wikipédia

Des machines (ou programmes) qui ont pour rôle d’envoyer les données du site web à son client dans un langage informatique.

Le navigateur “traduit” le langage envoyé par le serveur et formalise les données qu’il reçoit sous la forme de page web. Exemples de navigateurs: Safari, Chrome, Opera, Safari, Edge…

Le moteur de recherche

Moteur de recherche - Wikipédia

L’augmentation du nombre de site web, exigeant la création de répertoires de sites et de moteurs de recherche. Le moteur de recherche répertorie toutes les pages sur le web comme le fait un bibliothécaire avec des livres. Lorsque vous faites une recherche, il va chercher dans sa base de données toutes les pages qui correspondent à votre requête et vous présente en premier les plus pertinentes.

Le web est donc un réseau de milliards de pages et d’informations interconnectées entre elles. Aujourd’hui le web fait converger les autres services que proposent internet comme l’envoie des mails ou le transfert des fichiers. Il est rendu utilisable au travers des navigateurs, et explorable au travers des moteurs de recherche, notamment grace à des interfaces de plus en plus effectives.

Pour que la navigation du web soit possible, trois technologies fondamentales et structurante du web sont nécessaires.

HTML

Commencer avec le HTML - Apprendre le développement web | MDN

Tryit Editor v3.7

Le HTML (HyperText Markup Language) est, pour faire simple, le language informatique qui indique au navigateur ce qui doit être affiché (texte, image, video…) et comment. C’est ensuite le rôle du navigateur de “traduire” le HTML en une forme intelligible pour l’utilisateur.

“hypertext” renvoie au fait que le texte contient des liens que l’on peut cliquer pour naviguer entre pages web.

“markup” renvoie au fait que le language est structuré par des balises qui permettent de structurer le contenu et le comportement de la page.

URL/URN/URI

L’URN (Uniform Resource Name) est le nom de la ressource. Elle a pour but de maintenir l’unicité dans le temps et l’espace.

L’URL (Uniform Resource Locator) précise l’adresse où peut-on trouver cette ressource.

L’URI (Uniform Resource Identifier) est le couple URN et URL.

HTTP(S)

HTTP vs HTTPS: quelle est la différence? - Journal du Tech

HTTP (Hypertext Transfer Protocol) est un protocole qui permet le transfer d’hypertext, c’est-à-dire les ressources distribuées sur le web, du serveur au client (l’ordinateur).

HTTPS est un protocole plus avancé et plus sécurisé que le HTTP. Il fonctionne grâce au protocole TLS (Transport Layer Security), une technologie de sécurité standard pour établir une connexion chiffrée entre un serveur web et un navigateur.

Éthique du net

W3C

World Wide Web Consortium - Wikipédia

Tim Berners-Lee s’est rendu compte que le véritable potentiel du web ne serait libéré que si quelqu’un, n’importe où, pouvait l’utiliser sans payer de frais ni demander la permission. Il quitté le CERN (conseil européen pour la recherche nucléaire) pour rejoindre le Massachusetts Institute of Technology en 1994 et fonder le World Wide Web Consortium (W3C), une communauté internationale consacrée au développement de standards Web ouverts.

La première communauté Web a produit des idées révolutionnaires qui se répandent maintenant bien au-delà du secteur technologique :

  • Décentralisation : Aucune autorisation n’est nécessaire d’une autorité centrale pour publier quoi que ce soit sur le Web, il n’y a pas de nœud central de contrôle, donc pas de point de défaillance unique… et pas de «kill switch»! Cela implique également la libération de la censure et de la surveillance aveugles.
  • Non-discrimination : Si je paie pour me connecter à Internet avec une certaine qualité de service, et que vous payez pour vous connecter avec cela ou avec une qualité de service supérieure, alors nous pouvons tous les deux communiquer au même niveau. Ce principe d’équité est également connu sous le nom de Neutralité du Net.
  • Conception ascendante : au lieu que le code soit écrit et contrôlé par un petit groupe d’experts, il a été développé à la vue de tous, encourageant une participation et une expérimentation maximales.
  • Universalité : pour que quiconque puisse publier quoi que ce soit sur le Web, tous les ordinateurs concernés doivent se parler les mêmes langues, quel que soit le matériel utilisé par les utilisateurs ; où ils habitent; ou quelles sont leurs convictions culturelles et politiques. De cette manière, la toile brise les silos tout en permettant à la diversité de s’épanouir.
  • Consensus : pour que les normes universelles fonctionnent, tout le monde doit accepter de les utiliser. Tim et d’autres sont parvenus à ce consensus en donnant à chacun son mot à dire dans la création des normes, grâce à un processus transparent et participatif au W3C.

Wayback Machine

Exercice 3

1: Chercher avec 3 à 5 mots clés sur les différents moteurs de recherche suivant : ask.com baidu.com bing.com duckduckgo.com google.com qwant.com ecosia.org exalead.com earch.yahoo.com wopa.fr naver.com gigablast.com lycos.com vizfind.com

Pour chaque mots clés, notez 2 à 3 résultats de chaque moteur de recherche.

2: Comparez les résultats (type de documents, sources, années, crédibilité…).