Enchanting the everyday Currently updating

Studying the everyday life would be an absurd undertaking,and anyway fated to catch nothing of its object, if studying the everyday life would explicitlybe with the intention to transform it.
- Guy Debord (1961)

La question du quotidien est remarquable le sujet du quotidien n’étant que très peu, et souvent assez mal traité en design. Le terme quotidien est beaucoup utilisé dans la littérature en design (e.g., (Hallnäs & Redström, 2002; Norman, 2013; Saito, 2007; Wakkary & Maestri, 2007)), mais la notion elle-même est très peu traitée. Pour illustrer cela, on pointera par exemple la simple omission de la description de cette notion dans l’ouvrage classique du Design de tous les jours de Don Norman (2013) ou encore dans celui sur l’Esthétique de tous les jours de Yuriko Saito (2007). Utilisant ces exemples, j’ai initié une discussion sur la liste de diffusion PhD-Design mailing list (P. Levy, personal communication, April 4, 2017) faisant appel à la communauté de la recherche en design pour déterminer les directions possibles en vue de clarifier le concept de quotidien. Cette discussion a permis à la fois de confirmer le flou entourant la notion du quotidien en design, et de désigner des directions pour une telle clarification, et nous en emprunterons certaines par la suite. Mais au-delà de ces deux points, elle a également contenu une remarque qui a retenu mon attention. Un chercheur émérite a indiqué que tout en ayant cherché à comprendre la façon dont le design interroge le quotidien, il a en même temps renoncé à essayer de le définir. Pour lui, ce terme fait partie d’un ensemble de termes tellement constitutifs du design qu’il varie avec la perspective prise sur le design. Définir le quotidien nécessiterait de définir le design.

Je suis en désaccord avec cela. Certes, tenter de définir le design est un travail qui s’est toujours révélé insatisfaisant, et est a priori problématique. Mais ces tentatives sont aussi en soi une force pour la discipline car la pluralité des perspectives s’est avérée être utile pour une remise en question continue de la discipline, de son évolution, et surtout de la considération de sa propre complexité. Elle a également contribué à porter un échange sérieux et constructif avec les disciplines connexes. Redström (2017) suggère même que « la présence de différentes définitions est instrumentale puisque nous essayons de comprendre et d’articuler ce que sont les choses telles que design et designer ; l’absence de cette définition unifiée n’est pas un vide conceptuel de notre pensée mais en fait une stratégie effective pour surmonter certains types de complexité ». A l’instar du design, étudier le quotidien et tenter d’en formuler une description n’a pas pour but de figer la notion par une formulation que l’on aimerait salvatrice. Bien au contraire, elle a pour ambition première une exploration, c’est-à-dire un voyage dont la destination est inconnue et en fait secondaire. Explorer le quotidien au travers du design, c’est avant tout tenter de créer une perspective sur nos vies et nos expériences, sur le banal, et sur le design. Elle invite à développer une approche par laquelle le design pourra transformer le quotidien, ressaisissant sa beauté profonde sans le dénaturer. Étudier la vie quotidienne afin de la transformer, afin de l’enchanter.

Cet axe de recherche tente donc d’ouvrir le territoire du quotidien et de ses valeurs, le territoire de nos vies dans ce qu’elles ont de plus réel, éloignées de ces expériences que l’on nous dit être extraordinaires parce qu’en fait inatteignables, et que l’on ne peut donc qu’en rêver. Ma proposition est de se pencher sur ce qui est là, tous les jours, et bien souvent oublié ou ignoré dans nos vies et dans le design (Pérec parle d’anesthésie). S’intéresser au design pour le quotidien, c’est chercher dans le banal, dans le commun, dans l’endotique ce qui est beau ou ce qui peut le devenir.

Le temps de l'expérience, enchanter le quotidien par le design

La cérémonie japonaise du thé est un moment d’expérience esthétique et éthique du quotidien, une harmonie entre objets, êtres, lieux et pratiques. Elle nous rappelle que les objets du quotidien, cœur même de notre culture matérielle, sont d’une beauté profonde et porteur d’une éthique admirable, et passent pourtant le plus souvent inaperçus. À la croisée d’une réflexion sur une approche « japonaise » en design au travers de l’étude du kansei, et d’une réflexion sur le design en IHM portée par les théories de l’embodiment, cette recherche interroge d’abord l’hégémonie culturelle occidentale du design en IHM, et établie ensuite un décentrage culturel de la discipline en prenant la philosophie et la culture japonaise comme théorie. Il en résulte un nouveau regard sur le design, autant en réception qu’en production, porté par une éthique de la relation, une expérience de l’ainsité, et une esthétique de l’irrégularité. Ce regard invite le design à enchanter le quotidien, lui proposant de considérer les détails de la réalité telle qu’elle est vécue, et de créer des moments d’inattendus, sources d’étonnement et de nouveaux possibles. Invitant donc à un décentrage culturel du design, cette recherche propose une approche originale pour un design du quotidien, et contribue à voir en lui une source esthétique et éthique majeure, pour développement de l’être, de sa sensibilité, et de ses valeurs.

Projects & Publications

Artefactual emptiness – On appropriation in kansei design

Lévy, P. (2020). Artefactual emptiness - On appropriation in kansei design. Proceedings of Kansei Engineering and Emotion Research International Conference 2020, KEER2020. Tokyo, Japan: Japan Society of Kansei Engineering.

Conference | 30 August 2020
Designing for the everyday through thusness and irregularity

Lévy, P. (2019). Designing for the everyday through thusness and irregularity. In Proceedings of 8th International Congress of International Association of Societies of Design Research, IASDR 2019. Manchester, UK: Manchester Metropolitan University.

Conference | 04 September 2019
Le temps de l’expérience, enchanter le quotidien par le design
Le temps de l’expérience, enchanter le quotidien par le design

Lévy, P. (2018). Le temps de l'expérience, Enchanter le quotidien par le design. Compiègne University of Technology, France

Dissertation | 18 November 2018
The beauty of making hot chocolate, an inquiry on designing for everyday rituals
The beauty of making hot chocolate, an inquiry on designing for everyday rituals

Lévy, P. (2018). The beauty of making hot chocolate – an inquiry on designing for everyday rituals. In Design Research Society 2018, DRS2018. Limerick, Ireland: Design Research Society. https://doi.org/10.21606/dma.2017.514

Conference | 28 June 2018
Perspectives en design d’interaction

Lévy, P. (2016). Perspectives en design d’interaction, presented at La Pré-Fabrique de l’innovation – UdL, Saint-Étienne. June 10th, 2016

Presentation | 10 June 2016
Exploring the challenge of designing rituals

Lévy, P. (2015). Exploring the challenge of designing rituals. In V., Popovic, A., Blackler, & B., Kraal (Eds.), the Proceedings of 6th International Congress of International Association of Societies of Design Research, IASDR 2015. Brisbane, Australia: Queensland University of Technology.

Conference | 05 November 2015
Designing rituals
Designing rituals

The aim of this course is to address these qualities embodied in rituals from an interaction design perspective, and to explore the relation between the designed artefacts and the rituals they are involved in.

Lecture | 03 November 2014